Michelle Bourassa, Mylène Menot-Martin, Ruth Fillon, Neurosciences et éducation. Pour apprendre et accompagner, De Boeck supérieur, 2017.

Préface Mireille Cifali

Flyer

Destiné aux étudiants en formation initiale à l’enseignement et aux enseignants, l’ouvrage explique de quelle manière  les neurosciences peuvent éclairer l’apprentissage et soutenir l’élaboration de stratégies pédagogiques et orthopédagogiques adaptées.

Dans cet ouvrage, les trois auteures, formatrices d’enseignants, conjuguent leur expertise pour examiner de quelle manière les neurosciences peuvent éclairer l’apprentissage et soutenir l’élaboration de stratégies pédagogiques et orthopédagogiques adaptées. Elles proposent des réponses ou, mieux dit, des hypothèses de travail aux questions que se posent formateurs et enseignants dans l’exercice de leur métier.

À cette fin, ce livre, dont le lecteur est le héros, offre à tout moment la latitude de choisir où se rendre. Si le lecteur souhaite examiner sa pratique en posture « méta », il sera intéressé par le profil apprenant présenté dans la première partie. S’il se demande ce qu’il doit comprendre quand l’autre ne comprend pas, la deuxième partie lui offrira de nombreuses pistes. S’il cherche quelle approche privilégier en individuel ou en collectif, il lira les coins de l’intervention. S’il veut savoir comment les neurosciences aident à comprendre pourquoi certaines stratégies marchent mieux que d’autres, il lira les coins de la réflexion. Enfin, s’il se demande comment raconter le fonctionnement du cerveau à ses élèves, il choisira les coins de l’expérimentation.

Ce livre s’adresse à tout enseignant qui souhaite retrouver le plaisir d’exercer ce métier impossible, comme Freud se plaisait à le qualifier. Il s’adresse aussi à tout formateur d’enseignants qui souhaite instaurer une culture enseignante fondée sur le plaisir d’apprendre à apprendre toute la vie.

 

 

 

Publication récente

Voir aussi page “Articles 2011-2014”

Mireille Cifali,  Une clinicienne saisie d’étonnement, Revue Education permanente n°200, 2014, pp.143-154.

L’auteure découvre une « langue de l’étonnement » chez des artistes, des scientifiques et des thérapeutes, pour saisir ensuite comment on y recourt dans l’éducation et la formation, l’étonnement risquant d’y faire slogan et de se vider de son essentiel. Quel formateur est-il étonnant et d’où surgit une telle attitude professionnelle ? L’étonnement s’apprend-il et comment en vient-il à disparaître dans un « rien n’étonne » ? De telles questions sont soulevées, mêlant enjeux psychiques et sociaux.

 Publication récente

Voir aussi page “Articles 2011-2014”

Mireille Cifali,  L’efficace d’une alliance thérapeutique, Revue Langage et pratiques, 2014, n° 53, 25-30.

Télécharger l’article

Couverture du n° 53 de la Revue Langage et pratiques

Télécharger le numéro 53 en entier de la Revue Langage et pratiques

 Publication récente

Voir aussi page “Articles 2011-2014”

Mireille Cifali,  Brefs repères pour l’analyse professionnelle, in Revue de l’analyse de pratiques professionnelles : regards croisés, n°2, février 2014.

Cet article avait été publié en espagnol dans la Revue Cuadernos de Pedagogia, n ° 427, Barcelone, octobre 2012.

Publication récente

Voir aussi page “Articles 2011-2014”

Le numéro 195 d’Education permanenteApprendre du malade” vient d’être publié. Il y contient un article que j’ai rédigé “Soins de la relation” et un entretien avec Jean-Philippe Assal et Anne Lacroix.

Ecriture complice récente

Voir aussi page “Productions complices”

Florence Giust-Desprairies, Le métier d’AMP. Construction d’une identité professionnelle, Paris, Dunod, 2013.

Cet ouvrage prend son origine dans une recherche clinique menée avec des aides médico-psychologiques qui interviennent auprès de personnes polyhandicapées dans diverses organisations au sein de l’institution Handas.

Lire la suite »

Publication récente

Voir aussi page “Articles 2011-2014”

Avec Bessa Myftiu, L’écriture de l’expérience en tant que dispositif formatif, in Education Science and Society, Competenza e professionalitàn°1, 2011.

Publication récente

Voir aussi page “Ouvrages”

Mireille Cifali & Thomas Périlleux, Les métiers de la relation malmenés. Répliques cliniques, Paris, l’Harmattan, 2012.

Les métiers de la relation – le soin, l’éducation, l’enseignement, la thérapie –  constamment, de même que les contextes dans lesquels ils s’institutionnalisent. Ils sont confrontés à une redéfinition qui parfois les malmène.

Lire la suite »

Mireille Cifali "Une carrière consacrée aux métiers de l'humain". Site propulsé par WordPress avec le Theme Adventure par Eric Schwarz
adapté par Gérard Jean-Montcler
Abonnez-vous aux Nouvelles et Articles (RSS) et aux Commentaires (RSS) - Recevez, par mail, les nouvelles du site.

Mireille Cifali

Une carrière universitaire consacrée aux métiers de l'humain