Mireille Cifali, Préserver un lien. Ethique des métiers de la relation, PUF, 2019.

Dans les métiers de la relation, l’impératif est aujourd’hui à la distanciation. Avec des outils, des procédures et des savoirs appliqués, la relation à un autre pourrait se maîtriser. Il n’y est plus question d’être touché, affecté, alors que le soin, l’éducation, l’enseignement, la formation, l’accompagnement social exigent une proximité ajustée, des paroles adressées, loin des slogans et des seules bonnes intentions.

Une relation professionnelle se travaille, elle oscille, sonne juste, dissone. Mireille Cifali invite à penser la qualité d’une présence qui soutient et affronte, en conservant la couleur des sentiments et la tonalité des mots prononcés. Dans une éthique professionnelle, elle réserve le possible d’une rencontre qui transforme, elle engage à comprendre les attitudes qui font souffrir. Si la transformation des métiers de la relation est inéluctable, demeurent des dimensions auxquelles tenir : celle relationnelle des gestes, celle affective des paroles et des regards, et celle encore intérieure des pensées. Préserver est un mot qui cherche à prendre soin d’une transmission d’humanité.

Flyer

Mireille Cifali, L’énigme de la voix, in M. Cifali, S. Grossman et T. Périlleux, Présences du corps dans l’enseignement et la formation. Approches cliniques, Paris, L’Harmattan, Coll. Clinique et changement social, 2018, p. 153-173.

Mireille Cifali, Sophie Grossman et Thomas Périlleux, Présences du corps dans l’enseignement et la formation. Approches cliniques, Paris, L’Harmattan, 2018, Coll. Clinique et changement social.

 

La présence ne se décrète pas. Elle résulte moins d’une volonté que d’une disponibilité qui engage dans la relation, dans l’implication des corps. Que peut signifier la mise en mouvement du corps dans l’apprentissage, la formation, la relation professionnelle, la transmission ? À partir de leur propre expérience comme enseignants et formateurs, les auteurs soutiennent cette conviction : la relation formative exige un engagement dans le vif de la rencontre, elle nécessite une attention soutenue aux mouvements qui, dans la voix comme dans le geste, indiquent des états du corps et des atmosphères relationnelles.

Lire la suite »

Ecriture complice récente

Voir aussi page “Productions complices”

Christine Delory-Momberger (ed.), Eprouver le corps. Corps appris, corps apprenant, Editions Eres, 2016.

C’est à travers diverses expériences singulières du corps qu’est mise en avant la subjectivité d’un être corporel et charnel qui « éprouve » et qui « apprend » le monde, les autres et lui-même dans son corps.

La corporéité apparaît comme une dimension essentielle des processus de construction du sujet au sein de l’espace social. Dans l’expérience que le corps fait de lui-même et du monde s’originent et s’inscrivent tous les procès de formation et d’apprentissage, formels et informels, expérientiels et intellectuels. Le corps est appris et il apprend. C’est de cette dimension originaire du corps et de ses expériences dans la formation et les apprentissages que voudrait rendre compte cet ouvrage collectif.

Avec la participation de Catherine AGTHE-DISERENS, Patrick BAUDRY,Christophe BLANCHARD, Mireille CIFALI BEGA, Anne DIZERBO, François DURPAIRE, Karine ESPINEIRA, Mike GADRAS, Izabel GALVAO, Stéphanie KUNERT, David LE BRETON, Sarah LECOSSAIS, Béatrice MABILON-BONFILS, Michèla MARZANO, Valérie MELIN, Sylvie MORAIS, Lennize PEREIRA PAULO, Jean-Jacques SCHALLER, Maud-Yeuse THOMAS,Catherine TOURETTE-TURGIS, Christoph WULF.

Ecriture complice récente

Voir aussi page “Productions complices”

Sylvie Frigon et Claire Jenny, Chairs incarcérées. Une exploration de la danse en prison, Editions du remue-ménage, 2009.

Ce livre est né de la rencontre de deux univers, deux parcours: la criminologue Sylvie Frigon s’intéresse depuis plusieurs années à la condition des femmes en prison, et s’est tournée plus récemment sur les possibilités d’expression qui leur sont offertes, notamment par la danse.Avec la compagnie Point Virgule, la chorégraphe française Claire Jenny a mené des projets de création chorégraphique auprès de divers publics; depuis 15 ans, elle crée des spectacles qui mêlent des détenues et des danseurs professionnels.

Lire la suite »

Written on octobre 18th, 2013 , écritures complices récentes Tags: , , , ,

Essai récent

Voir aussi la page “Essais

Jean François Billeter, Un paradigmeParis, Allia, 2012.

Entendre l’entretien avec François Noudelmann de Jean François Billeter dans le Journal de la philosophie, France Culture, du 25.09.2012.

“L’action que Jésus attribue à Dieu, nous pouvons aussi bien l’attribuer au corps, à sa dimension d’inconnu et aux phénomènes d’intégration soudaine qui s’y produisent.
Lire la suite »
Written on octobre 16th, 2012 , Essais récents Tags: , , , , ,

Mireille Cifali "Une carrière consacrée aux métiers de l'humain". Site propulsé par WordPress avec le Theme Adventure par Eric Schwarz
adapté par Gérard Jean-Montcler
Abonnez-vous aux Nouvelles et Articles (RSS) et aux Commentaires (RSS) - Recevez, par mail, les nouvelles du site.

Mireille Cifali

Une carrière universitaire consacrée aux métiers de l'humain