Jacques Pain est mort au matin du 17 janvier dernier. 

Amitié de 40 ans,
dans les forces vives de la pédagogie institutionnelle,
sa voix va me manquer,
va nous manquer.

Un texte d’hommage, signé collectivement par quelques-uns d’entre nous,
a été publié dans L’Expresso du Café pédagogique du 19 janvier.

Je vous invite à parcourir son site, pour faire autrement sa connaissance, jusque dans ses romans.

En 2013, pour ses 70 ans et un film qui lui est consacré, j’ai écrit ce portrait de lui :

A Jacques Pain

Au fond
tout au fond
des bois feuillus
pénombre sur sol
brouillard pourquoi pas

Tout au fond des bois
la rose et la solitude
et les chats
sauvages évidemment
au féminin comme au masculin
farouches félins pas apprivoisés
et pourtant

Au fond
au fond de la plaine
la force d’un rire
le trait d’une résistance
le pouvoir des mots
ici comme ailleurs
jamais
dans le cadre attendu
sensible à la voix
et à l’espoir
nostalgie parfois
ne n’avoir pas renversé
les tyrans de papiers
destructeurs de liberté

Au fond
tout au fond des bois
comme au bout de la plaine
l’ami fidèle
tendre pourquoi pas
généreux forcément
fou, fou de liberté
pas peur de la violence
contre elle, avec elle
sa vie tracée

Au fond
dans la pénombre
là où se dépouille la vie
pour l’essentiel
se tient debout
aimant

Dans les pages de mireillecifali.ch, vous trouverez souvent référence à son nom, dans les différentes bibliographies, dans mes textes et ouvrages publiés. Et deux conférences audio sur la page consacrée aux archives sonores.
Les voici :

  • Conférence de Jacques Pain, Le violence, dans un cours de Mireille Cifali, 11 juin 1987. Auteur Jacques Pain La violence
  • Conférence de Jacques Pain, L’angoisse et la violence, dans un cours de Mireille Cifali, 10 mars 1988. Auteur Jacques Pain L’angoisse et la violence

Evénement

Séminaire ouvert 2019-2020 Le concept d’institution dans les pratiques de l’institutionnel. Psychothérapie, analyse et pédagogies institutionnelles. Fondements, états de lieux, perpective. Université de Cergy-Pontoise.

Possibilité de le suivre en direct : https://endirect.u-cergy.fr

Dans les années soixante, analyses et pédagogies institutionnelles ont fait de l’institution un concept organisateur central, théorique, pratique, praxique des relations humaines et sociales. Mais dès les années cinquante, la psychothérapie institutionnelle s’était déjà emparée du terme.

Sur quelles pensées ces courants se sont-ils appuyés pour fonder le concept d’institution ? Quelles en sont les racines historiques ? Comment chaque courant conçoit-il l’institution (ou les institutions), mais aussi l’implication, les analyseurs, l’instituant, l’institué, l’institutionnalisation, la transversalité, la multiréférentialité ? Qu’est-ce qui, dans l’usage de ces notions ou concepts, réunit et différencie ces courants ? Qu’est-ce qui sert les élaborations et le travail de chacun, est constitutif des « boîtes à outils » pratiques et conceptuelles de chaque courant ? Dans son contexte particulier, comment chacun les utilise-t-il pour penser et agir ?

Pour beaucoup, on assisterait actuellement à un déclin (fragilisation, délégitimation…) des institutions organisatrices du social. On leur préfère parfois le terme d’organisations. Les pratiques de l’institutionnel en sont-elles affectées et en quoi ? Permettent-elles encore de penser les mutations, voire les transformations des organisations contemporaines ? Quelles sont les actualités des pratiques de l’institutionnel sur les terrains des métiers du lien humain (école, éducation, santé, formation, travail social…) ? Quelles questions continuent-elles de soulever et quelles perspectives est-il possible de penser dans un environnement dominé par l’idéologie néo-libérale ? La « création praxique » est-elle encore possible ? Où peut-on la repérer actuellement ?

Se renseigner auprès de Bruno Robbes 

Voir flyer pour les dates et les contenus.

Réseau Pédagogie Institutionnelle International (PII)

Ce réseau a désormais un site internet que vous pouvez consulter ici.

Voici les termes de son projet :

Ce site Internet a été créé pour rendre visible un réseau international et favoriser les liens entre des professionnels impliqués dans la pratique de la pédagogie institutionnelle.

La pédagogie institutionnelle est un courant pédagogique né en France dans les années 1950-1960, issu de la pédagogie Freinet (1896-1966) et se revendiquant de ses techniques de production coopérative. L’expression « pédagogie institutionnelle » aurait été prononcée pour la première fois par Jean Oury, lors du congrès Freinet de Paris en 1958. L’adjectif « institutionnel » fait ainsi entendre le lien entre la pédagogie et la psychothérapie institutionnelle, un lien qui s’incarne dans la relation fraternelle entre Fernand Oury (1920-1998), instituteur, et Jean Oury (1924-2014), psychiatre et psychanalyste, fondateur de la clinique de La Borde. La fondation de la pédagogie institutionnelle doit beaucoup à l’apport d’Aïda Vasquez (1937-2015), psychologue vénézuelienne ayant consacré sa thèse à l’étude des relations humaines dans ces classes, en 1966. Ce courant s’est développé, en France et ailleurs, dans les différents niveaux d’enseignement et un certain nombre de pratiques éducatives.

Lire la suite »

Ecriture complice récente

Voir aussi page “Productions complices”

Bruno Robbes, L’autorité éducative. La construire et l’exercer. SCEREN-CRAP-CAHIERS PEDAGOGIQUES, COL. “REPERES POUR AGIR”, 2013.

Un ouvrage en partenariat avec les Cahiers pédagogiques qui ouvre de nombreuses pistes pratiques pour exercer vraiment une « autorité éducative » en collège et lycée. Des témoignages, des exemples, y compris à l’étranger. Et une solide et indispensable réflexion sur ce qu’est ou doit être l’autorité. Pour l’auteur et les différents contributeurs du livre, l’autorité n’est pas innée, elle ne relève pas du charisme, elle s’élabore au jour le jour et reste, de façon permanente, « en construction ». Une orientation générale qui va à contrecourant d’un certain esprit ambiant en quête d’une restauration de l’autorité d’hier pensée comme l’attribut quasi sacré de ceux qui la possèdent.

Ont contribué à cet ouvrage : 

Lire la suite »

Ecriture complice récente

Voir aussi page “Productions complices”

Martine Boncourt, L’autorité à l’école, mode d’emploi, ESF, 2013.

Résumé de l’éditeur. La question de l’autorité est une préoccupation de tous les moments de la vie d’enseignant, notamment en début de carrière où la question se pose de la façon la plus aiguë. C’est pourquoi cet ouvrage s’adresse principalement à ceux qui entrent dans le métier. Il concerne également ceux qui rencontrent des difficultés passagères ou récurrentes à mener à bien leur tâche éducative par défaut d’autorité.
Dans ce manuel, le professeur des écoles trouvera de nombreux conseils ainsi que de multiples anecdotes et histoires vraies, illustrant les situations évoquées.
Lire la suite »

Evénements

Socrate dans la cité, films de Frédérique Landoeuer

Si vous souhaitez  comprendre par quels chemins des élèves en grande difficulté peuvent renouer avec la pensée dans une classe relais, je vous recommande de visionner les 4 films de Frédérique Landoeuer, ainsi que les entretiens réalisés avec Serge Boimare, Albert Jacquard, Jean-Pierre Lebrun, Philippe Meirieu, Jacques Pain, Sébastien Pesce et Michel Tozzi.

Vous pouvez en visionner des extraits sur youtube et consulter un article sur le site Le Café pédagogique.
Le coffret de deux disques peut être commandé sur le site de Semiosis.

Lire la suite »

Conférence récente

Voir aussi page “Conférences”

Quelques mots pour l’école de La Neuville

Le 9 et 10 novembre prochain, l’école de La Neuville fête ces quarante ans de pratiques pédagogiques, inspirées de la pensée de Françoise Dolto et de la pédagogie institutionnelle. J’y ferai une conférence.
Programme.

Conférence publiée récente

Voir aussi page “Conférences”

Mireille Cifali, Grandir dans l’école:conditions institutionnelles, enjeux psychiques et dimensions relationnelles, Conférence publiée, Nantes, 2013.

Télécharger le document
Ou le consulter sur ce site, avec la vidéo de la conférence et le dialogue avec les participants.

 

Conférence récente

Voir aussi page "Conférences"

Mireille Cifali, Grandir à l'école, conditions institutionnelles, enjeux psychiques et dimensions relationnelles, 22ème Salon des apprentissages, Pédagogie Freinet, Nantes, 20 novembre 2012.

En vidéo 1 et vidéo 2

Compte rendu sur le site Café pédagogique

Ecriture complice récente

Voir aussi page “Productions complices”

Isabelle Robin et AVPI-Fernand Oury, La pédagogie institutionnelle en maternelle, Lyon, Champ social, 2011

En 2006, Pierre Delion, pédopsychiatre des hôpitaux, psychanalyste et praticien de la psychothérapie institutionnelle écrivait : « Il est vrai qu’aujourd’hui la fonction paternelle d’autorité s’est un peu effondrée. Il faudrait donc penser à une autre régulation, de groupe, en apprenant très tôt aux enfants à apprendre son tour pour parler, à écouter les autres. Ce travail en collectif pourrait pallier cette baisse d’autorité. »

Lire la suite »

Ecriture complice récente

Voir aussi page “Productions complices”

Beat Manz, Von der Psychoanalyse in der Schule zur institutionnelle Pädagogik, Zeitschrift für Psychoanalyse, Das soziale Band/lien social, helf 77, 2012.

Hans Zulliger (1893-1965), Lehrer und Pionier der psychoanalytischen Pädagogik, versuchte als einer der Ersten, die Schulpädagogik im Licht der von Freud in Massenpsychologie und Ich-Analyse gewonnenen Erkenntnisse neu zu gestalten.

Lire la suite »

Mireille Cifali "Une carrière consacrée aux métiers de l'humain". Site propulsé par WordPress avec le Theme Adventure par Eric Schwarz
adapté par Gérard Jean-Montcler
Abonnez-vous aux Nouvelles et Articles (RSS) et aux Commentaires (RSS) - Recevez, par mail, les nouvelles du site.

Mireille Cifali

Une carrière universitaire consacrée aux métiers de l'humain