Mireille Cifali, Préface

in Bruno Robbes, L’autorité enseignante. Approche clinique, Nîmes,  Champ social, 2016.

[…] “L’ouvrage écrit par Bruno Robbes se distingue en ce qu’il part non des théories mais de personnes, qui lui ont parlé de leur expérience personnelle d’une autorité. Ces personnes sont des professionnels d’aujourd’hui aux prises avec les contradictions d’un contexte scolaire et d’éducation en mutation, et leurs propres conceptions du métier. Des professionnels confrontés au jour le jour avec ce qui s’avère être des indices (actes, paroles, regard, voix) d’une autorité bénéfique, et d’autres qui sont le signe d’une autorité humiliante pour l’autre et pour soi. Des professionnels qui reviennent sur leurs expériences dans l’enfance, qui cherchent à comprendre comment ils étaient au départ de l’exercice de leur profession, comment ils ont évolué, ce qui les a fait progresser, comment ils ont construit leurs repères, avec leurs doutes, leurs croyances. Nous sommes loin de positions qui seraient légitimées par « la » bonne théorie, mais bien davantage dans des bricolages construits par chacune et chacun pour se guider dans les situations toujours surprenantes auxquelles ils font face. Certains en sont à leur début, d’autres presque à la fin de leur carrière, nulle comparaison ne peut être menée, ce qui est un bien. Nous assistons à leurs débats intérieurs, à l’élaboration de leur construction d’une autorité, parfois à leurs impasses ; ils acceptent de nommer leurs peurs, leurs angoisses, les sentiments éprouvés, avancent leurs certitudes bousculées par le quotidien d’un métier. On peut y lire des influences, qu’elles soient pédagogiques (les théories de l’enseignement et leur mode, l’incontournable débat entre pédagogues et anti-pédagogues, le rapport au savoir), mais aussi sociologiques (la diversité, l’obéissance, le pouvoir), éthiques (les normes, la loi, la règle, les transgressions, les devoirs et les contraintes) ou psychologiques (l’affect, les sentiments, le besoin de reconnaissance, la vulnérabilité, la sécurité).”

[…] 

Written on septembre 27th, 2016 , publications (mc) récentes Tags: , , ,

952Bruno Robbes,  L’autorité enseignante. Approche clinique, Nîmes,  Champ social, 2016.

Cet ouvrage cherche à comprendre comment des professeurs du primaire ou du secondaire, débutants ou expérimentés, appréhendent la relation d’autorité vis-à-vis de leurs élèves. À travers des situations vives d’enseignement, ils témoignent de cheminements personnels complexes. L’enjeu consiste à ne pas s’installer dans des situations conflictuelles compulsives et mortifères où la souffrance, du côté des professeurs comme des élèves, prévaudrait sur l’accès aux savoirs. Ainsi, exercer l’autorité en tant qu’enseignant relève d’une construction, où l’analyse des dimensions pédagogiques et de l’activité effective d’un professeur s’allie nécessairement à un travail sur sa propre subjectivité. C’est ce domaine de la subjectivité que ce livre explore et dont les formateurs d’enseignants doivent aussi se préoccuper.

Publication récente

Voir aussi page “Articles 2011-2014”

Mireille Cifali, « Avoir de l’autorité » ? Se délester et construire, in Bruno Robbes, L’autorité éducative. La construire et l’exercer. SCEREN-CRAP-CAHIERS PEDAGOGIQUES, COL. “REPERES POUR AGIR”, 2013, p. 44-49.

Written on janvier 16th, 2014 , publications (mc) récentes Tags: ,

Ecriture complice récente

Voir aussi page “Productions complices”

Martine Boncourt, L’autorité à l’école, mode d’emploi, ESF, 2013.

Résumé de l’éditeur. La question de l’autorité est une préoccupation de tous les moments de la vie d’enseignant, notamment en début de carrière où la question se pose de la façon la plus aiguë. C’est pourquoi cet ouvrage s’adresse principalement à ceux qui entrent dans le métier. Il concerne également ceux qui rencontrent des difficultés passagères ou récurrentes à mener à bien leur tâche éducative par défaut d’autorité.
Dans ce manuel, le professeur des écoles trouvera de nombreux conseils ainsi que de multiples anecdotes et histoires vraies, illustrant les situations évoquées.
Lire la suite »

Publication récente

Voir aussi page “Ouvrages”

Mireille Cifali et Françis Imbert, Freud und die Pädagogik, Mit Texten von Sigmund Freud, August Aichhorn und Hans Zulliger, Frankfurt, Brandes et Apsel, 2013, 192 p. (traduction de Beat Manz).

Traduction en allemand de l’ouvrage Freud et la pédagogie, Presses Universitaires de France, Paris, 1998.

Die Frage nach dem Einfluss des sozialen Milieus, des pädagogischen Umfeldes und der Autoritätspersonen auf die kindliche Psyche ist aktueller denn je. Cifali und Imbert diskutieren den Stand der psychoanalytischen Pädagogik und ergänzen den Band mit ausgewählten Texten von Sigmund Freud, August Aichhorn und Hans Zulliger.

Lire la suite »

Mireille Cifali "Une carrière consacrée aux métiers de l'humain". Site propulsé par WordPress avec le Theme Adventure par Eric Schwarz
adapté par Gérard Jean-Montcler
Abonnez-vous aux Nouvelles et Articles (RSS) et aux Commentaires (RSS) - Recevez, par mail, les nouvelles du site.

Mireille Cifali

Une carrière universitaire consacrée aux métiers de l'humain