Recensions (suite au 17 octobre 2019)

Concernant la publication de l’ouvrage
S’engager pour accompagner. Valeurs des métiers de la formation, PUF, 2018,

une nouvelle recension de Long Pham Quang
dans la Revue internationale d’éducation de Sèvres, n° 80, 2019,
que vous trouverez ici

Written on octobre 17th, 2019 , événements Tags: , ,

Ecriture complice récente

Olivier Maulini, Eduquer entre engagement et lucidité, ESF, 2019.

Les enseignants sont fragilisés. Face à l’ampleur des mutations sociales et des défis à surmonter, ils se voient souvent comme de simples exécutants à qui l’on demanderait de vider l’océan avec une petite cuillère. La lucidité, alors, pourrait les amener au bord du découragement, quand ce n’est pas de la dépression. L’ouvrage d’Olivier Maulini veut montrer que, précisément, on peut, tout à la fois, être lucide pour ne pas s’en laisser conter… et être quand même engagé dans un métier où rien de ce qui se fait et se dit au quotidien n’est insignifiant ; où l’émancipation peut advenir et contribuer à changer le monde. Avec beaucoup de finesse et en s’attachant aux questions vives du métier, en s’appuyant sur de nombreuses situations vécues, ce livre est bien plus qu’un manuel de survie : c’est un véritable bol d’oxygène pour que les enseignants, en rejetant aussi bien la naïveté que le fatalisme, se vivent comme des acteurs sociaux construisant l’avenir du commun.

Olivier Maulini est professeur associé à l’université de Genève dans le domaine de l’analyse du métier d’enseignant. Il est responsable du Laboratoire de recherche Innovation-Formation-Education (LIFE) et intervient dans la formation des professionnels de l’éducation. Ses recherches portent sur les pratiques pédagogiques et les institutions scolaires, le travail, le métier et la formation des enseignants, les rapports entre savoirs, école et société.

Lire la suite »

Mireille Cifali, S’engager pour accompagner. Valeurs des métiers de la formation, Paris, PUF, 2018.

J’ai le plaisir d’annoncer la publication de cet ouvrage.

La part de l’engagement dans la formation, qu’il s’agisse de former ou de se former, est essentielle. Engagement dans le savoir, la parole, la voix et les techniques, engagement corporel jusque dans les maladresses. Prendre des risques, se maintenir dans un processus de création jour après jour à côté des habitudes, des habiletés, des capacités et même des compétences.

Pour accompagner et parfois résister, un engagement dans le savoir est-il en effet souhaitable ? Être concerné, soi, par le savoir transmis ? Attentif à l’autre à qui l’on s’adresse ? Mireille Cifali répond à ces questions par l’affirmative. Pour un formateur sont alors dessinées l’articulation fragile entre théories et pratiques, ainsi que la place indispensable réservée à un travail éthique. C’est sur son expérience de clinicienne de la formation qu’elle s’appuie pour transmettre les valeurs à l’origine de dispositifs où penser est une joie, où se former est un surcroît d’être autant que de savoir.

Voir page “Ouvrages

Essai récent

Voir aussi la page “Essais

Eva Illouz, Pourquoi l’amour fait mal, l’expérience amoureuse dans la modernité, Paris, Le Seuil, 2012.

Aimer quelqu’un qui ne veut pas s’engager, être déprimé après une séparation, revenir seul d’un rendez-vous galant, s’ennuyer avec celui ou celle qui nous faisait rêver, se disputer au quotidien : tout le monde a fait dans sa vie l’expérience de la souffrance amoureuse. Cette souffrance est trop souvent analysée dans des termes psychologiques qui font porter aux individus leur passé, leur famille, la responsabilité de leur misère amoureuse.
Lire la suite »

Written on octobre 24th, 2012 , Essais récents Tags: , , ,

Mireille Cifali "Une carrière consacrée aux métiers de l'humain". Site propulsé par WordPress avec le Theme Adventure par Eric Schwarz
adapté par Gérard Jean-Montcler
Abonnez-vous aux Nouvelles et Articles (RSS) et aux Commentaires (RSS) - Recevez, par mail, les nouvelles du site.

Mireille Cifali

Une carrière universitaire consacrée aux métiers de l'humain