Publication récente

Voir aussi page “Articles 2011-2014”

« Clinique du négatif : enseignement et formation en tensions »

J’ai le plaisir de vous signaler la parution des Cahiers de psychologie clinique n°41 dans lequel se trouve un dossier intitulé « Clinique du négatif : enseignement et formation en tensions » que nous avons coordonné Thomas Périlleux et moi-même.

Vous trouverez ce numéro 41 sur le site Cairn, ainsi que mon article “Chemin de lucidité : un pessimisme questionné”

Il s’agit de la publication de nos travaux du symposium REF qui s’est tenu en 2011 à Louvain-La-Neuve. C’est ainsi de la cinquième publication autour d’une démarche clinique dans l’enseignement, la formation et la recherche. J’en rappelle les précédents :

– Cifali M., Giust-Desprairies F. (eds) (2006). De la clinique. Un engagement pour la formation et la recherche, Bruxelles, De Boeck. (Sur Cairn http://www.cairn.info/publications-de-Cifali-Mireille–5241.htm)
– Cifali M., Giust-Desprairies F. (eds) (2008). Formation clinique et travail de la pensée, Bruxelles, De Boeck. (Sur Cairn http://www.cairn.info/publications-de-Cifali-Mireille–5241.htm)
– Cifali M., Théberge M., Bourassa M. (2010). Cliniques actuelles de l’accompagnement, Paris, L’Harmattan.
– Cifali M., Périlleux T. (eds) (2012). Les métiers de la relation malmenés. Répliques cliniques, Paris, L’Harmattan.

Je vous transmets quelques lignes de notre introduction :

« Dans plusieurs ouvrages récents (à titre d’exemples, Philips, 2009 ; Marion, 2010 ; Kaës, 2009 ; Rabinovitch, 2009), nous avions vu des psychanalystes, des philosophes, des anthropologues reprendre la question de la négativité, soulignant le potentiel destructeur de l’humain, de la société et de ses institutions, potentiel qui serait inéluctablement lié à sa capacité créatrice : il n’y aurait pas de création sans destruction. Permettre un rapport au monde, à soi et à l’autre qui soit de l’ordre de la création reviendrait donc à ne pas mésestimer ce qui fonctionne comme négativité. Des nouvelles dynamiques d’exploration seraient ainsi nécessaires pour se rendre attentif au travail du négatif, sous toutes ses formes, et y soutenir l’inépuisable désir de créer. »

Comments are closed.

Mireille Cifali "Une carrière consacrée aux métiers de l'humain". Site propulsé par WordPress avec le Theme Adventure par Eric Schwarz
adapté par Gérard Jean-Montcler
Abonnez-vous aux Nouvelles et Articles (RSS) et aux Commentaires (RSS) - Recevez, par mail, les nouvelles du site.

Mireille Cifali

Une carrière universitaire consacrée aux métiers de l'humain