Joris Thievenaz et Catherine Tourette-Turgis (eds.), Penser l’expérience du soin et de la maladie. Une approche par l’activité, De Boeck, 2015.

flyer

Au-delà des inscriptions disciplinaires, des choix théoriques et des types de situations étudiées, les neuf chapitres qui composent cet ouvrage nous invitent à appréhender conjointement le vécu du soignant et celui du soigné à travers une approche par l’activité du sujet en situation d’action. La notion d’«activité», tour à tour mobilisée pour décrire le vécu et les apprentissages des professionnels du soin, puis de ceux qui en sont les destinataires permet d’opérer un déplacement de pensée vis-à-vis des catégories naturelles à travers lesquelles on appréhende habituellement la santé, la maladie et donc l’éducation thérapeutique.

Les recherches présentées dans cet ouvrage apportent un regard nouveau sur l’acte de soin ou d’accompagnement, et plus largement sur la formation des adultes. Il s’agit de proposer aux lecteurs quelques voies d’accès à l’activité réelle des sujets quitte, pour cela, à mobiliser de nouvelles grilles de lecture et des méthodes originales pour rendre compte des situations de travail ainsi que des apprentissages potentiels qui en découlent.

René Kaës at all., Crises et traumas à l’épreuve du temps. Le travail psychique dans les groupes, les couples et les institutions, Dunod, 2015.

« La clinique psychanalytique contemporaine est en partie tributaire des mutations profondes survenues dans le cadre social et culturel des sociétés hypermodernes. Nous vivons des crises complexes dont nous ne connaissons pas ou peu l’envergure, les enjeux et les voies de dépassement.
Nous sommes dépositaires d’héritages collectifs impensés, de souffrances psychiques innommables dont une des sources se trouve dans les grandes mutations des cultures, des techniques, de l’économie et des sociétés, dans les violences meurtrières perpétrées au cours des guerres et des génocides du siècle dernier. Les socles de la vie psychique en sont ébranlés, tout comme les liens sans lesquels nous ne pouvons pas constituer notre subjectivité. Dans ces crises multipolaires, nous nous découvrons à la fois sujets de la culture et sujets de l’inconscient.

Lire la suite »

Ecriture complice récente

Voir aussi page “Productions complices”

Florence Giust-Desprairies et Cédric Faure, Figures de l’imaginaire contemporain, Editions des Archives contemporaines, 2015.

Flyers

A quelles sources se rêve aujourd’hui notre monde commun ? De quels imaginaires sommes-nous les contemporains ? Le livre présente une réflexion sur l’imaginaire et sur ses expressions sociales dans la société actuelle. Cette réflexion prend pour référence centrale la conception de Cornélius Castoriadis qui fait de l’imaginaire un élément inaugural, irréductible, au centre de la construction sociale-historique et de la psyché, comme création à l’œuvre dans la société et l’histoire. Il s’agit, dans cet ouvrage, d’une analyse des processus et des contenus qui attestent de la manière dont la collectivité crée des imaginaires sociaux qui à la fois se nourrissent des problématiques subjectives et contribuent à les façonner.

Lire la suite »

Mireille Cifali "Une carrière consacrée aux métiers de l'humain". Site propulsé par WordPress avec le Theme Adventure par Eric Schwarz
adapté par Gérard Jean-Montcler
Abonnez-vous aux Nouvelles et Articles (RSS) et aux Commentaires (RSS) - Recevez, par mail, les nouvelles du site.

Mireille Cifali

Une carrière universitaire consacrée aux métiers de l'humain