Carnet 6. Regards au temps passé. La rouille, 2012-2023

Ancrage dans un présent éphémère, jamais plus à cause du mouvement, des lumières, de l’ombre, du vent, de la couleur du ciel. Est-ce la beauté de ce qui se révèle qui m’importe ? Ce qui m’arrête n’est pas tant une belle image qu’un ensemble de couleurs ajustées au hasard d’un regard, une surface. Constitution non seulement de lieux, mais aussi d’objets qui, dans leur répétition, mêmes et différents, se métamorphosent. Un canard, une porte, une vitrine, du sable, un nuage, de l’eau, une fenêtre, une fissure, une texture, la rouille, chaque couleur et ses nuances, un filet de pêcheur… deviennent, au fur à mesure du temps et des images, des métaphores de mon quotidien. Ils m’aident à tenir debout. Je ne passe plus à côté sans les voir.

 

– Pour le regarder en plein écran (Chrome, Firefox),
je vous invite à  cliquer deux fois
sur « Voir maintenant »,
vous serez alors aussi en mesure de le télécharger en pdf   :


 

 

– Un autre chemin pour le regarder, en plein écran, 
(sur Safari, le « Voir maintenant » disparaît alors des pages intérieures), 
je vous invite à cliquer ici
Vous pourrez également en télécharger le pdf. 

Written on mai 20th, 2023

Mireille Cifali "Une carrière consacrée aux métiers de l'humain". Site propulsé par WordPress avec le Theme Adventure par Eric Schwarz
adapté par Gérard Jean-Montcler
Abonnez-vous aux Nouvelles et Articles (RSS) et aux Commentaires (RSS) - Recevez, par mail, les nouvelles du site.

Mireille Cifali

Une carrière universitaire consacrée aux métiers de l'humain