Retour à la page “Passions”

J’aime l’idée de partager

les recueils de poésie que je découvre,

et leurs auteurs.

A consulter

 

Voici,

ceux découverts entre 2015 et 2019,

  • Ryôkan, Ô pruniers en fleur, Folio bilingue, 2019 (traduction Alain-Louis Colas).
  • Ryôkan, Poème de l’Ermitage, Le Bruit du temps, 2017 (traduction Alain-Louis Colas).Ryôkan, Avertissements, suivi d’Histoires Curieuses touchant le maître de Zen Ryôkan, Le Bruit du temps,
  • Les 99 haiku de Ryōkan (traduit par Joan Titus-Carmel de Ryōkan no haiku, 1977 ; bilingue), éditions Verdier, 1986.
  • La Rosée d’un lotus (traduit par Alain-Louis Colas de Hachisu no tsuyu, 1835 ; bilingue), éditions Gallimardcoll. « Connaissance de l’Orient », 2002 — Recueil posthume de waka et de longs poèmes, tel Le Lapin de la lune, compilé et publié par sa compagne Teishin.
  • Natsume Sôseki, Poèmes, Le Bruit du temps, 2016 (traduction Alain-Louis Colas).
  • Bashô
  • André du Bouchet, Ici en deux, Poésie Gallimard, 2011.
  • André du Bouchet, Axiales, Mercure de France, 1992.

 

 

et ceux qui m’ont accompagnée de 2011 à 2014

  • Henri Michaux, Poteaux d’angle, Poésie Gallimard, 2004.
  • Ludwig Hohl, Et une nouvelle terre…, Genève, Mini Zoe, 1996.
  • Rainer Maria Rilke, Le livre de la pauvreté et de la mort, Traduction d’Arthur AdamovActe Sud, 1989.
  • Frédéric Boyer, Dans ma prairie, P.O.L., 2014.
  • Pablo Neruda, La Centaine d’amour, NRF, Poésie, Gallimard, 2011.
  • L’art de bien vieillir dans l’esprit du Tao, poèmes chinois (H.Collet,C.Wing Fun, trad.), Albin Michel, 2011.
  • Lévêque Alain, Manquant tomber, L’escampette Editions, 2011.
  • Luca Ghérasim, L’inventeur de l’amour, suivi La mort morte, José Corti, 2010.
  • Juan Gelman, L’opération d’amour, Gallimard, 2006.
  • Juan Gelman, Lettre ouverte, suivie de Sous la pluie étrangère, Caractère, 2011.
  • Jules Supervielle, Gravitations, Poésie/Gallimard.
  • Jean de la Croix, Nuits obscure. Cantique spirituel. Traduction Jacques Anset, Gallimard, 1997.
  • Christian Bobin, Carnet de soleil, Lettres vives, 2011.
  • Christian Bobin, L’épuisement, Le temps qu’il fait, 2012.
  • Ana Akhmatova, Requiem. Poème sans héros, Gallimard, 2011.
  • Ludovic Janvier, La mer à boire, Gallimard, 2006.
  • Pierre Reverdy, Sable mouvant, Gallimard, 2003.
  • Mahmoud Darwich, La terre est étroite, Gallimard, 2000.
  • Ryokan, Les 99 Haiku, Verdier, 2009.
  • Ungaretti Giuseppe, Vie d’un homme. Poésie 1914-1970, Gallimard, 2005.
  • Sautreau Serge, L’antagonie, Gallimard, 2011.
  • Les poètes de la Méditerranée. Anthologie, Gallimard, 2010.

 

 

 
Written on juin 23rd, 2012

Mireille Cifali "Une carrière consacrée aux métiers de l'humain". Site propulsé par WordPress avec le Theme Adventure par Eric Schwarz
adapté par Gérard Jean-Montcler
Abonnez-vous aux Nouvelles et Articles (RSS) et aux Commentaires (RSS) - Recevez, par mail, les nouvelles du site.

Mireille Cifali

Une carrière universitaire consacrée aux métiers de l'humain